De Porto à Bordeaux, l'habitat social en voyage (d'études).

Voyage de Domus à Lormont - Blog Rive Droite

Des représentants de Domus, la société HLM de la Ville de Porto, sont en voyage d’étude à Bordeaux. Ils ont visité Lormont et ses opérations de rénovation urbaine.

Exemplaires, je vous dis, exemplaires ! Quand l’Association nationale des directeurs d’entreprises sociales pour l’habitat veut démontrer les vertus de la rénovation urbaine à ses partenaires étrangers, c’est chez nous qu’elle invite. Il faut dire qu’il y a de quoi voir et alimenter de nombreuses discussions chez ces professionnels de l’habitat social (location et accession à la propriété). Entre la rénovation urbaine qui s’achève sur la Rive Droite et les grands programmes qui débutent, la métropole bordelaise regroupe sur son territoire le catalogue quasi exhaustif des programmes urbains…

C’est certainement ce que viennent chercher les représentants de Domus, l’office HLM de la ville de Porto, accompagnés d’élus de leur ville. Arrivés mardi de Porto à l’invitation de l’association des directeurs d’ESH, nos amis ont d’abord été reçus par les représentants de la mairie de Bordeaux et de la CCI. Ce matin, direction Lormont où, après avoir rencontré le maire, Jean Touzeau, nos visiteurs ont pu visiter les quartiers de Carriet (une opération presque achevée), de Génicart, (opération en cours) et échanger avec Etienne Parin, directeur du Grand Projet des Villes de la Rive Droite. Ce dernier leur a présenté le projet de territoire qui a englobé toutes les opérations de rénovation urbaine qu’a connues notre Rive Droite depuis maintenant plus de dix ans. Je vous passe la suite des échanges techniques sur les différences de coûts de revient, les méthodes de financement des opérations (à Porto, c’est la ville et non l’État qui est le principal financeur du logement social), c’était pour le moins technique…

La délégation portugaise a ensuite été reçue dans l’agence de Domofrance à Carriet, ce qui a donné l’occasion d’une rapide visite du quartier avant d’aller à Génicart.

Après l’inévitable déjeuner à la Belle Rose, sur le port de Lormont, la troupe s’est rendue sur le chantier des Akènes ou leur a été présentée l’opération de l’éco-quartier construit par Clairsienne, dont la construction doit débuter dans les semaines qui viennent. Pour finir, tout ce petit monde est parti visiter des logements réhabilités à La Benauge et à Talence.

Si j’en crois le programme, la journée de jeudi devait être consacrée aux opérations de Bordeaux centre, en particulier celles menées par In’Cité ou dans le cadre du plan de réhabilitation du centre ville de Bordeaux. Avant le retour vers Porto de nos visiteurs.

Inutile de vous dire que durant tout ce temps, les discussions vont aller bon train, chacun questionnant son homologue sur ses pratiques, ses impressions, ses projets en cours. C’est d’ailleurs à cela que servent ces échanges, la visite bordelaise de nos amis portugais étant la réponse à celle faite par l’association des directeurs d’ESH à Porto en juillet.

Il ne nous reste plus qu’à espérer que tous sauront un jour tirer les enseignements de ces échanges et en faire profiter les habitants des villes participantes. Nul doute que l’exemple lormontais en inspirera plus d’un.

Voir toutes les actus