social LAB : 4 lieux investis

Dynamique collective visant à encourager et développer la création d’activités dans les quartiers prioritaires, le social LAB se matérialise au printemps 2016 dans les villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac.

Fruit d’un travail engagé voilà plus de 2 ans, le social LAB prend corps ce printemps avec l’arrivée d’Ebène Hames au poste de chef de projet et le lancement du programme d’animations (à venir) dans les 4 sites retenus pour accueillir le social LAB.

A Cenon, le social LAB est accueilli au Forum du Rocher de Palmer, espace de formation, de coworking et bientôt pépinière à destination des porteurs de projet ou entrepreneurs culturels. François Frisquet coordonne ces actions au sein de l’association Musiques de Nuit. Le Rocher de Palmer, équipement culturel parmi les plus fréquentés de la métropole, en plus de sa programmation artistique (concerts, spectacles, expositions, siestes musicales, etc.) et de l’accueil de nombreux événements institutionnels ou d’entreprises, mène quotidiennement des actions culturelles de découverte et d’ouverture aux musiques du monde auprès des publics de la métropole avec une attention particulière pour les publics issus des quartiers prioritaires. Ebène Hamès y tient des permanences sur RDV les mercredis après-midi.

A Lormont, le social LAB est accueilli par la Maison du projet Bois-Fleuri, espace d’accompagnement des habitants du quartier pendant la phase de rénovation, animé par Emilie Darroux, chef de projet développement et lien social de la régie de quartier de Lormont. Dans cet espace d’information et de concertation autour du projet urbain, Emilie Darroux accompagne les habitants et leurs initiatives pour faire vivre le quartier (par exemple un projet de compostage partagé ou encore de yarn bombing). Ebène Hames, y tient des permanences sur RDV les jeudis après-midi.

A Bassens, des modules à ossature bois ont été installés à l’entrée du parc Séguinaud où ils resteront jusqu’en octobre 2016. Baptisés le Quartier Général, ils accueilleront, en plus des animations et permanences du social LAB, l’équipe de production et les artistes en résidence de la Biennale panOramas ainsi que des animations menées par les services ou associations de la ville de Bassens. Ebene Hames y tient des permanences sur RDV les mardis après-midi. Fin octobre 2016, le Quartier Général rejoindra le quartier de l’Avenir et sera installé rue Fénelon.

A Floirac, des modules identiques seront installés dans le quartier Dravemont début octobre 2016. La Maison des Initiatives accueillera les animations et permanences du social LAB, mais aussi des animations menées par la ville et les associations du quartier et en 2017 des réunions et ateliers de travail autour du projet urbain et paysager de ce quartier inscrit au programme régional de rénovation urbaine 2015-2025. En attendant l’ouverture en septembre des modules à Dravemont, Ebene Hames assure des permanences sur RDV tous les lundis après-midi à la Junior des Salles, rue Voltaire.

Pour prendre RDV avec Ebène Hames  : ebene.hames@surlarivedroite.fr / 06 33 48 16 07


Les modules bois installés à Bassens et Floirac sont produits selon le concept Sylvania développé par Aquitanis, partenaire du social LAB. Bâtis et installés par l’entreprise cenonnaise Egeris construction, via sa filiale IBS, ces bâtiments modulaires en bois sont construits en usine, pré-équipés, puis montés sur place. Pour la construction de ces nouveaux lieux, un partenariat entre l’entreprise Egeris construction et l’organisme de formation BATIFORM a permis d’élaborer un parcours de pré-qualification aux métiers du bâtiment. Ce parcours proposé sous forme d’un « chantier-formation », financé par la région Aquitaine APLC et le département de la Gironde, se déroule sur une durée de 7 mois (avril à octobre 2016). Il permettra à 12 personnes d’obtenir un 1er niveau de qualification en étant rémunéré durant leur formation. En savoir plus sur le chantier formation

 

Voir toutes les actus