Cenon : La Vieille Cure à l’étude

Le 25 septembre dernier, le conseil municipal de la Ville de Cenon a approuvé la signature d’un protocole d’étude avec le groupe Évolution portant sur la reconversion de la Vielle Cure.

La Vieille Cure est un ensemble de bâtiments qui, de 1909 au milieu des années 1980, a abrité l’usine de production de la liqueur du même nom, boisson réputée dont la recette aurait, dit-on, été élaborée par les moines d’une abbaye proche. Une activité de réparation automobile lui succéda un temps, sans conférer au site un devenir à la hauteur des enjeux et du potentiel de ce patrimoine emblématique de l’architecture industrielle du 20e siècle, inscrit dans la trame verte du parc des Coteaux, en belvédère sur le fleuve. Voir l’album des images d’archives

Au regard de ces enjeux, Bordeaux Métropole a préempté le site en 2016 pour le compte de la Ville de Cenon qui souhaitait mettre en place les conditions permettant la réinscription de la Vieille Cure dans un nouvel usage, au service du développement de la commune et de son rayonnement, dans le respect du patrimoine. Pour ce faire, il s’agit de construire un projet porteur pour ce site, permettant sa réhabilitation et sa valorisation.

C’est à cette fin qu’un protocole d’étude va être signé par la Ville de Cenon avec le groupe Évolution (Darwin), courant octobre. Ce dernier cherchait en effet un site pour développer un nouveau projet économique, social et culturel dédié à la transition alimentaire. Une thématique entrant en résonance à la fois avec le passé du site, son inscription dans le parc des Coteaux et les axes du projet de territoire porté par les 4 villes qui composent le Grand Projet des Villes Rive Droite.

Le protocole réserve l’exclusivité de l’étude au groupe Évolution qui, en concertation avec la Ville de Cenon, devra préciser d’ici la fin du 1er semestre 2018, le programme, sa viabilité économique et les conditions de son insertion dans le territoire et dans le site.

 

 

 

 

 

Voir toutes les actus