Comment ça marche ?

Doté d’instances délibératives et exécutives, le GPV fonctionne comme une boîte de dialogue et d’idées au service du développement d’un territoire : la Rive Droite, dans l’est de l’agglomération bordelaise.

Les instances délibératives

Les deux grandes instances de décision du GPV Rive Droite sont l’assemblée générale et le conseil d’administration.

L’assemblée générale est composée des membres du groupement. L’agent comptable et les éventuels partenaires associés du GPV peuvent également y siéger, mais ils n’ont alors qu’une voix consultative. Convoquée au moins une fois par an, elle délibère sur les rapports relatifs à la gestion du conseil d’administration et en élit les membres, vote les modifications de statuts proposés par le conseil d’administration, prononce la dissolution du groupement ou l’exclusion d’un de ses membres.

La composition du conseil d’administration est identique à celle de l’assemblée générale. Ses compétences, en revanche, sont spécifiques. Il examine, débat et approuve toute question relative au fonctionnement courant du groupement (personnel, budget, actions), prépare et met en œuvre les décisions de l’assemblée générale. Le conseil d’administration du GPV Rive Droite est convoqué chaque trimestre.

Les délibérations de l’assemblée générale et du conseil d’administration du GPV pour l’année en cours sont disponibles dans l’espace documentation du site.

Les comités exécutifs


Pour chaque projet ou action, deux types d’instance sont réunis par l’équipe du GPV Rive Droite avec plus ou moins de régularité en fonction des nécessités et de la programmation.

En comité de pilotage, les élus et/ou directeurs de service des membres du groupement et de ses partenaires (qui peuvent varier en fonction du projet dont il est question) veillent à la mise en œuvre des axes définis par le conseil d’administration, lui proposent des orientations et définissent leurs modalités de financement. Ils assurent ainsi un suivi régulier de la mise en œuvre du projet et du programme d’actions.

Les comités techniques réunissent quant à eux, autour des chargés de mission du GPV, les agents des directions concernées et, si besoin, des experts extérieurs. Les comités techniques assurent la mise en œuvre opérationnelle des actions validées en comité de pilotage et en conseil d’administration.

Le financement

Le budget du Grand Projet des Villes Rive Droite est alimenté par la contribution de ses membres et par celle de ses partenaires privilégiés que sont l’Europe, le Conseil régional, le Conseil départemental et les bailleurs sociaux Aquitanis, Clairsienne, Domofrance .

Le GPV peut solliciter ponctuellement des financements complémentaires auprès d’autres organismes (CDC, Acsé, ANRU…) pour mener à bien les actions qu’il met en œuvre.

Chaque année, l’équipe du Grand Projet des Villes présente aux membres du groupement d’intérêt public et à ses partenaires financiers le rapport d’activité et le compte financier de l’année écoulée et un projet de budget prévisionnel pour l’année à venir.

Ces documents sont disponibles dans l’espace documentation.