Boucle Vélo Rive Droite

Une étude réalisée en 2018 par l’a’urba, a permis de déterminer des itinéraires cyclables rapides et les actions à mener pour les rendre accessibles à tous. 1ère étape : le jalonnement. Un chantier qui démarre cet automne par le traitement des ronds-points.

Relevant le défi d’augmenter la part du vélo dans les déplacements quotidiens des métropolitains, Bassens, Lormont, Cenon et Floirac ont demandé en 2018 au GPV d’étudier avec l’a’urba des itinéraires permettant aux habitants et usagers de se déplacer facilement à vélo, d’une ville à l’autre.

L’étude, menée en partenariat avec les services métropolitains et les services techniques municipaux, a également mobilisé un groupe d’habitants cyclistes, afin de partir de leur expérience pour alimenter la réflexion.

Les tracés cyclables proposés par l’étude permettent de mailler l’ensemble du territoire intercommunal du GPV, de la plaine au plateau en passant par le coteau, d’ici à 2023. Ils permettront, à terme, d’offrir aux habitants et usagers de la Rive Droite des espaces cyclables sécurisés, à moins de 500 mètres de leur lieu d’habitation ou de travail. Ils ont tous été testés par l’association Vélo-Cité, par les ambassadeurs-vélo en service civique des villes de Cenon, Lormont et de Bordeaux Métropole, ainsi que par les référents de la direction Mobilités de la Métropole.

Une partie des aménagements cyclables des tracés était déjà réalisée, mais il reste des discontinuités à traiter (voir carte). L’objectif est donc de réduire les discontinuités cyclables en proposant des aménagements de l’espace public, en négatif des aménagements existants.

Boucles vélos Rive Droite : des discontinuités à traiter.

1 : Jalonner les ronds-points

La première étape du projet consiste à travailler sur les deux grands axes Nord/Sud de la plaine et du plateau grâce à du jalonnement sur l’espace public, afin d’améliorer la visibilité du vélo pour un meilleur partage de l’espace public.

Les boucles vélos passent par une vingtaine de ronds-points qui sont autant d’obstacles pour les cyclistes qui, en fonction de la circulation, peuvent hésiter à s’y engager quand ils ne sont pas aménagés pour le vélo. Ces ronds-points vont donc être progressivement traités pour faciliter leur utilisation par les cyclistes :

  • figurines tracées sur la chaussée pour signifier aux voitures le droit de passage des cyclistes,
  • prolongement des bandes cyclables jusqu’au rond-point,
  • aménagement d’une piste cyclable sur trottoirs, quand c’est possible,
  • aménagement d’une piste cyclable sur chaussée, quand c’est possible.

Les travaux de jalonnement, pilotés par la direction Signalisation de Bordeaux Métropole, ont commencé en octobre, et s’étaleront jusqu’à la mi-décembre, depuis Bassens jusqu’à Floirac.

Rendez-vous donc dans quelques mois pour un reportage photos complet !

Voir toutes les actus