Projet Alimentaire de Territoire

Membres du réseau Cantines Durables, Territoires Engagés, le GPV et les 4 Villes travaillent depuis plus d’un an à élaborer un Projet Alimentaire de Territoire (PAT) pour la Rive Droite. Des 1ères actions concrètes vont voir le jour en 2021

  • Développer une offre d’insertion, de formation et d’emploi,
  • Placer la restauration collective publique au cœur du projet,
  • Impliquer la recherche à toutes les étapes,
  • Sensibiliser les publics.

Tels sont les 4 piliers du Projet Alimentaire de Territoire des villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac, coordonné par le GPV Rive Droite et pour lequel une demande de labellisation a été faite fin février au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Schéma graphique récapitulant le projet alimentaire de territoire Rive Droite

 

Cantines Durables Territoires Engagés

 

Engagé dans une réflexion sur la thématique de l’écosystème alimentaire local depuis 2016, le GPV coordonne depuis 2019 le projet alimentaire de territoire (PAT) impliquant acteurs institutionnels, associatifs et privés de la Rive Droite. Développé autour de la restauration collective publique, ce projet est mené en lien étroit avec un programme de recherche-action porté par le CRNS et l’INRAE.

Le GPV et les 4 villes sont également accompagnés méthodologiquement depuis 2019 et pour 2 ans dans la construction du PAT, par la Ville de Mouans-Sartoux, pionnière en matière de transition alimentaire, écologique et sociale. Celle-ci est à l’origine du réseau « Cantines Durables – Territoires Engagés », soutenu par l’Etat et l’ADEME  et visant à essaimer ses méthodes. Organisé autour de séminaires collectifs de travail à distance et en présence, cet accompagnement permet aux élus et techniciens des 4 villes et à leurs partenaires de construire pas à pas un projet et un plan d’action sur-mesure, adapté aux enjeux et aux potentiels du territoire.

 

2021 – Les 1ères réalisations concrètes

 

Au début de l’été (selon les restrictions sanitaires) : sept acteurs locaux du secteur de l’ESS lanceront des actions de sensibilisation dans les quartiers des 4 villes autour de leur vélo-cuisine partagé. Ce collectif est accompagné par le GPV Rive Droite depuis 2 ans pour développer des projets autour de l’alimentation.

> Au printemps : Sur une parcelle de 2000 m² située dans le quartier du Grand Tressan à Lormont, une expérimentation de production de légumes à destination des cuisines centrales de la ville est menée dans le cadre du PAT et du programme de recherche-action QualipSO porté par le CNRS et L’INRAE. Les plantations auront lieu en mai et juin. Elles seront réalisées par l’entreprise de travail adapté Ho’Travail, appuyée par Rachel Lagière, maraîchère de la micro-ferme de Floirac, via son association Le Conservatoire du Goût. Les légumes seront récoltés de juin à octobre et préparés par la cuisine centrale de Lormont pour les restaurants collectifs publics et les repas portés à domicile.

> Dans l’été ou à l’automne :   2 micro-plateformes de compostage de bio-déchets seront installées sur Floirac et Lormont pour produire du compost à destination des espaces verts des 4 communes et, à termes, des fermes maraîchères. Une première en Gironde, accompagnée par l’entreprise Compost In Situ Sud-Ouest. Cette action s’inscrit dans le PAT Rive Droite, mais aussi dans le cadre du plan de gestion du parc des Coteaux et dans la stratégie d’Ecologie Industrielle et Territoriale pilotés par le GPV Rive Droite.

> Cet automne : L’action de sensibilisation et de lutte contre le gaspillage alimentaire dans les cantines scolaires engagée en 2020 en partenariat avec Bordeaux Métropole sera poursuivie avec une 2e pesée des déchets dans 6 écoles-tests.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

 

Télécharger le dossier de presse (mars 2021) du Projet Alimentaire de Territoire Rive Droite

 

Lire aussi :

Lauréat « Quartiers Fertiles » !

Démarche alimentaire, on poursuit pas à pas

En visite… ici et là-bas

Biodéchets et gaspillage alimentaire

AMI Conserverie-Légumerie

Transition alimentaire – point d’étape

Du champ à l’assiette #2

Du champ à l’assiette des écoliers et seniors

Voir toutes les actus