Les financeurs

Les membres de droit du groupement – les villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac et Bordeaux Métropole en tant que chef de file de la politique de la ville – apportent au GPV une contribution annuelle d’environ 429 000 euros, soit, selon les exercices budgétaires,  40 à 50 % du budget du GPV. La stabilité de ces ressources garantit la pérennité de la mise en œuvre du projet de territoire.

Pour finaliser son budget, le GPV sollicite des co-financements auprès de partenaires publics ou privés qui contribuent, dans une démarche de long terme, aux côtés des membres du groupement, à la réalisation des actions inscrites dans le projet de territoire.

Les partenaires institutionnelsRégion Nouvelle Aquitaine, Département de la Gironde, Bordeaux Métropole – apportent des financements dits de « droit commun » s’inscrivant dans leurs règlements d’intervention spécifiques en matières de politiques sociale, de l’habitat, de l’économie sociale et solidaire, du développement économique, de la formation, de l’environnement…

Des collaborations avec des partenaires publics tels que la Banque des Territoires, la BPI, l’ETAT et ses agences (ANRU, ANCT, ADEME) et services déconcentrés (DRAC, DREETS, Préfecture de la Gironde) ou encore les bailleurs sociaux Domofrance, Aquitanis, Clairsienne, Mésolia…),  permettent l’émergence et la structuration de nouveaux projets en réponse aux besoins du territoire.

Enfin la mobilisation de fonds structurants qu’ils soient européens, nationaux ou régionaux, ont permis et permettent de porter l’ambition plus loin, d’anticiper et d’engager des process d’innovation publique.

 

En assurant auprès des financeurs la promotion du projet de territoire de la Rive Droite et de son actualité, le GPV contribue à faciliter et accroître la mobilisation des fonds en faveur des actions développées par les acteurs et partenaires du développement de la Rive Droite.