Emploi – Cité de l’emploi

En 2021, 60 territoires ont été labellisés Cité de l’Emploi par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT), rejoignant les 24 labellisés en 2020. En Nouvelle-Aquitaine, après La Rochelle en 2020, cinq territoires ont été labellisés, dont celui de la Rive Droite de Bordeaux Métropole (Bassens, Lormont, Cenon, Floirac).

 

Les objectifs

Dispositif inscrit dans le contrat de ville métropolitain, la Cité de l’Emploi participe à la lutte contre le chômage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville* en s’attachant à renforcer les liens et la coordination entre les acteurs de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelle.

En lien avec les autres dispositifs déployés sur le territoire (Cité éducative à Lormont, France Services à Floirac, clause insertion, Garantie Jeune…), la Cité de l’Emploi est avant tout une coopération renforcée entre les acteurs de proximité : adultes-relais (médiateurs dont les postes sont financés par l’Etat), acteurs de l’emploi, de la formation, de l’insertion, de l’accompagnement à la création d’entreprise, associations, services municipaux…

Son objectif premier est de coordonner les différentes actions existantes en matière de lutte contre le chômage afin de les rendre plus lisibles, plus accessibles et de renforcer leur capacité à répondre aux besoins des habitants.

La Cité de l’Emploi permet également la mise en œuvre de suivis de parcours renforcés et personnalisés pour les habitants des QPV les plus éloignés de l’emploi, en travaillant notamment sur la levée des freins (maîtrise de la langue, connaissance des métiers, numérique…), mais aussi en développant des actions « d’aller-vers » et de remobilisation.

 

Coordonner et animer le dispositif

Un poste a été ouvert au GPV Rive Droite pour piloter et animer le dispositif. Margaux Sanchez, auparavant cheffe de projet citésLAB, a été choisie pour occuper ce poste de cheffe de projet Cité de l’emploi, par un jury composé de représentants de la Préfecture et des quatre Villes. Par ailleurs, un premier poste d’adulte-relais est en cours de recrutement au sein du PLIE des Hauts-de-Garonne.

Après une phase de diagnostic territorial et la rédaction d’une première feuille de route provisoire, le comité technique de lancement, programmé début mars, permettra de définir avec l’ensemble des acteurs une nouvelle méthode d’action collective en faveur de l’insertion professionnelle des habitants des quartiers et d’alimenter le plan d’action. Le comité de pilotage, fin mars, validera la gouvernance et le plan d’action.

La labellisation permet au territoire de bénéficier de 100 000 euros par an pendant deux ans qui seront dédiés à 50% au poste de coordination (cheffe de projet) et à la mise en œuvre du plan d’action pour les 50% restants.

 


*La Rive Droite compte 7 quartiers prioritaires : l’Avenir à Bassens, Carriet, Géniart Est et Alpilles-Vincennes-Bois Fleuri  à Lormont, Palmer-Sarraillère-8 mai 45 à Cenon, Dravemont et Jean-Jaurès à Floirac. Voir sur la carte 

 

En savoir + sur les Cités de l’Emploi

https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/cites-de-lemploi-571

 

Le dispositif Cités de l’Emploi est soutenu par le Ministère et l’Agence de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, le Ministère de la Ville.